Environnement : le tourisme « piscivore ».

poisson assiette

« Malte : les ‘piscivores’ menacent la biodiversité marine –  Au plus fort de la saison balnéaire, le risque de surpêche pour approvisionner les restaurants en poissons plane une fois de plus sur les eaux côtières maltaises. A long terme, cette surpêche pourrait nuire au tourisme plus qu’elle ne lui sert, dénonce le quotidien libéral-conservateur The Malta Independent : « Nous poussons les hauts cris pour dénoncer la destruction des écosystèmes à l’intérieur des terres ou la chasse des oiseaux migrateurs. Et comme la plupart des gens ne voient pas ce qui se passe sous la surface de la mer, ils n’ont pas conscience du problème. C’est intolérable. Les plongeurs déplorent le recul de la faune marine locale. … D’aucuns avanceront qu’il faut flatter le palais des vacanciers, mais quid de ces touristes fortunés qui dépensent des milliers d’euros pour venir faire de la plongée à Malte ? Sommes-nous prêts à les perdre ? »

Article de The Malta Independent (30/06/2015), relayé par Euro Topics. – Article complet (en anglais) : Environment: The annual pillaging of the coast begins.

Vous vous intéressez à la protection de l’environnement à Malte (et vous lisez l’anglais) ?  Rendez-vous sur le site du Ministère de l’Environnement, page : Fish and Farming regulation and Control.

 Autres articles connexes :

9/8/2016 – Une ferme aquacole maltaise à la source d’une pollution massive « À Malte, le propriétaire d’une ferme aquacole industrielle a reconnu publiquement qu’elle était une source majeure de pollution. Un problème non seulement pour les vacanciers au cœur de la saison estivale mais aussi pour les résidents à longueur d’année… »

Le thon rouge. En extinction ? – Une question environnementale parmi d’autres pour Malte : L’élevage et la protection du thon rouge.
Vidéo de la RTS (Radio Télévision Suisse).
Interview du Dr Robert Vassallo, biologiste marin.

Malte, tourisme et développement durable. (2015) – « Cette année, Malte démarre sur les chapeaux de roues son plan de protection de l’environnement, en prenant exemple sur sa «sœur», l’île écolo de l’archipel maltais, Gozo.… »