Fort Saint- Ange – Face à La Valette

Après restauration, Tal-Forti Sant Anglu est maintenant ouvert au public.

Histoire du fort

A l’arrivée de l’Ordre, en 1530, Castrum Maris est une fortification médiévale. Les Chevaliers en feront la résidence du Grand Maître et le rebaptiseront fort San Angelo.

Entre 1530 et 1565 (avant le grand Siège), San Angelo sera largement fortifié [comme les deux autres forts du Grand Port : Saint-Elme et Saint-Michel (sur L’Isla/Senglea)].

Fort Saint-Ange joua un rôle de premier plan au cours du Grand Siège, après la prise du Fort Saint-Elme. Il fut immédiatement réparé puis par la suite sans cesse renforcé.

IMG_0293Sur l’évolution structurelle de ce fort,
présentation en 3 D de Dr. Stephen C. Spiteri Ph.D., 2012.
Source : militaryarchitecture.com
« De Castrum Maris à Fort St Angelo »
Visite virtuelle de Fort St. Angelo à travers les siècles, montrant son développement  :
de
château médiéval à forteresse de l’époque des canons à poudre.

Les deux péninsules sur lesquelles se situent Birgu, Bormla et Senglea seront elles-aussi fortifiées. Et l’on ajoutera des lignes de défenses qui ceintureront ces localités afin de protéger l’ensemble d’une invasion éventuelle côté terre.

Les villes de Birgu, Bormla et Senglea constituent l’ensemble appelé : The Three Cities (Les Trois Cités). Toutes trois furent rebaptisées. Des noms qui les honorent ; en reconnaissance de leur participation active à la défense lors du siège : Vittoriosa (victorieuse), Cospicua (formidable) et Invicta (invaincue).

The Three Cities

  • Il-Birgu/Birgu/Vittoriosa :
    Jadis, Il-Birgu (le bourg) était la localité de l’île la plus importante après Mdina (l’ancienne capitale). Elle devait cette importance à sa localisation géographique ; en prise directe avec le grand port. Elle devint une importante base maritime.

brigu fortif1  BIRGU frtfs

  • L-Isla/Senglea/Invicta :
    L-Isla, dérivé de l’italien Isola : île. L’endroit était connu jadis sous le  nom  Isola di San Giuliano (Île de Saint-Julien).
    Appelée ultérieurement Città Senglea, du nom du grand maître Claude de La Sengle (grand magistère de 1553 à 1557)
    Puis Città Invicta.
    Elle est aujourd’hui indifféremment et couramment appelée L-Isla ou Senglea.

 

  • Bormla : mise à jour en cours (juin 2017)