La Valette vue par l’UNESCO

 » La capitale de la république de Malte est irrévocablement liée à l’histoire de l’ordre militaire et charitable de Saint-Jean-de-Jérusalem. … Ses 320 monuments sur une superficie de 55 ha en font l’une des zones historiques les plus concentrées du monde.

Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

La capitale de Malte, la Valette, est une ville fortifiée située sur une péninsule vallonnée entre deux des plus magnifiques ports naturels de la Méditerranée. Le siège de Malte en 1565 capta l’imagination des européens et mobilisa les ressources nécessaires à la création de la nouvelle ville de la Valette, fondée peu après, en 1566. Les chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean, aidés par les ingénieurs militaires européens les plus estimés du XVIe siècle, conçurent et planifièrent la ville comme  une création holistique unique de la fin de la renaissance, avec un plan uniforme représentant une grille à l’intérieur de l’enceinte fortifiée et bastionnée de la ville. Depuis sa création, la ville a été le témoin d’un certain nombre de projets de reconstruction, cependant ceux-ci n’ont pas compromis l’harmonie entre la topographie spectaculaire et la grille hippodamienne. Le tissu de la ville contient un ensemble compact de 320 monuments qui incarnent tous les aspects des fonctions civiles, religieuses, artistiques et militaires de leurs illustres fondateurs. Cet ensemble comprend les édifices du XVIe siècle se rapportant à la fondation de la ville de la Renaissance, comme la cathédrale Saint-Jean, le palais du Grand-Maître, l’Auberge de Castille et de Leon, l’Auberge de Provence, l’Auberge d’Italie, l’Auberge d’Aragon, l’Infirmerie de l’Ordre et les églises Notre-Dame-de-la-Victoire, Sainte-Catherine, le Gesù, de même que les aménagements attribués aux ingénieurs militaires et aux architectes du XVIIIe siècle, comme l’Auberge de Bavière, l’église du Naufrage-de-Saint-Paul, la Bibliothèque et le Théâtre Manoel.

Critère (i) : La ville est par excellence une création idéale de la Renaissance tardive, avec son plan régulier inspiré de principes néo-platoniciens, son enceinte fortifiée et bastionnée modelée sur le site naturel et l’implantation volontaire de grands monuments à des emplacements de choix.

Critère (vi) : La ville est indissolublement liée à l’histoire de l’Ordre militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, qui l’a fondée en 1566 et s’y est maintenu pendant deux siècles et demi. La Valette est ainsi associée à l’histoire d’une des plus grandes forces militaires et morales de l’Europe moderne.  

Intégrité

La ville est bâtie sur une étroite péninsule entourée d’eau. En conséquence, le périmètre de la ville est resté pratiquement inchangé depuis le départ des chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean, sans être affecté par des aménagements plus récents. Elle a une taille suffisante et comprend tous les éléments nécessaires pour exprimer sa valeur universelle exceptionnelle. Malgré certains projets de reconstruction du XIXe siècle et de sérieux dommages pendant la deuxième guerre mondiale, une forte proportion des monuments d’origine et du tissu urbain environnant a été préservée dans un état intact ou restaurée avec soin. Les dimensions et les matériaux utilisés lors de ces dernières interventions se sont fondus d’une façon homogène dans le tissu précédent, en respectant simultanément la forme urbaine originale. Toutefois, la valeur universelle exceptionnelle du bien est vulnérable aux impacts sur son environnement, sa forme et son tissu, découlant des exigences d’une ville vivante. 

Authenticité

Malgré la succession d’interludes mouvementés dont la Valette fut le témoin depuis le départ des chevaliers, ce qui se traduisit par de fréquents changements dans l’utilisation de nombreux édifices qu’ils laissèrent derrière eux, la Valette est restée l’épicentre administratif et commercial de l’île et est aujourd’hui la capitale de Malte. Le bien conserve pour l’essentiel son profil et sa forme du XVIe siècle, reflétant la topographie naturelle de la péninsule ; toutefois, ces éléments sont vulnérables aux pressions de développement résultant de l’augmentation des hauteurs de construction, qui n’est pas toujours cohérente avec le profil historique de la ville. La grille d’origine du plan des rues a été respectée et les places publiques les plus importantes ont été maintenues, bien que quelques monuments clés aient été perdus en raison de réaménagements des XIXe et XXe siècles. Les travaux de reconstruction et de restauration rendus nécessaires par des dégâts ultérieurs de la guerre ont respecté les matériaux et les proportions de la ville historique. Le bien a conservé son authenticité en termes de forme et conception, de matériaux, de fonction, de localisation et d’environnement.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Deux lois régissant des problèmes de patrimoine ont été adoptées dans les années 1990. La première fut la Loi sur la protection de l’environnement (No V de 1991), la seconde la Loi sur l’environnement et l’aménagement de la planification (No 1 de 1992), qui vise à réglementer et établir des procédures de planification modernes. La dernière loi a énoncé des principes critiques pour la programmation et la classification de monuments historiques et a introduit les concepts de zones urbaines de conservation et de zonage de protection. Bien qu’elles se rapportent à l’ensemble de Malte et de Gozo, ces politiques sont particulièrement pertinentes pour la Valette. Le plan local du Grand Harbour (réalisé par l’autorité de l’environnement et de la planification de Malte), en vigueur depuis 2002, comprend des politiques qui protègent spécifiquement le bien du patrimoine mondial.

La Loi sur le patrimoine culturel (No VI de 2002, amendée en 2005) a ouvert la voie à la formation de trois entités, à savoir la Super-intendance du patrimoine culturel, Heritage Malta et le Centre de restauration de Malte (qui a été fusionné avec Heritage Malta en 2005). La loi prévoit également la création de Commissions du patrimoine culturel religieux, qui ont les mêmes pouvoirs et responsabilités que le super-intendant du patrimoine culturel. Toutefois, ce dernier n’a aucune compétence en matière de propriété de l’Église. À partir de 1995, les édifices, les monuments et les caractéristiques les plus importants de Malte ont bénéficié d’une protection officielle à titre individuel et collectif par le biais d’un programme de planification. De plus, le gouvernement maltais a créé un certain nombre d’entités nationales pour garantir que ses objectifs de conservation et de réhabilitation de la Valette seront atteints. 

La Valette est une ville vivante. Elle est le centre névralgique de la sphère politique, administrative et commerciale de Malte tout en étant un site touristique majeur. Les exigences quotidiennes d’une communauté moderne imposent de lourdes contraintes aux organismes institutionnels chargés de la sauvegarde, de la conservation et de la mise en valeur de monuments nationaux utilisés quotidiennement. Des exigences tout aussi pressantes et persistantes pèsent sur le logement et les locaux commerciaux de la ville. Afin de soutenir la valeur universelle exceptionnelle du bien, un projet de plan de gestion pour la ville fut préparé en 2012 et la consultation de parties prenantes suit son cours. La mise en œuvre adéquate du plan de gestion exigera la collaboration entre les principales entités sur les aménagements à grande échelle de la ville fortifiée, de même que sur des politiques claires relatives au contrôle des hauteurs pour protéger le profil de la ville et du réseau de ses rues, à l’étendue de la zone de contrôle des hauteurs de construction et aux panoramas à l’extérieur de la ville fortifiée. »

Ville de La Valette – Extraits de http://whc.unesco.org/fr/list/131/

_______

Pour découvrir La Valette, partez avec un bon guide…

Vlt cov1decoupDes itinéraires qui vous font découvrir les richesses de cette capitale unique. Pas à pas et muni du plan, laissez-vous guider dans la ville et sur les remparts.
Premières pages à feuilleter, ici.

  • Le guide est en interaction avec ce site, permettant ainsi une actualisation régulière des informations et des événements en cours et à venir.
  • « MALTE & La Valette », c’est aussi une mine d’informations sur MALTE.

Guide et site commentés dans  la presse : Articles ici
(« Donner vie à La Valette » – « Surfer sur Malte et La Valette, en un clic »).

 ACHETER LE GUIDE
*** Vous préférez régler par chèque ou virement. Envoyez-moi un mail à visiterlavalette@gmail.com ; je vous communiquerai les éléments.
____
Vous avez apprécié ces informations, inscrivez-vous au site (gratuit).
Vous recevrez régulièrement les nouveaux articles.